Stérilisation précoce

J’ai plusieurs fois entendu « Mais pourquoi les éleveurs vendent les chatons déjà stérilisés, ils sont trop petits, c’est pour éviter la concurrence? »

Non non, pas du tout. Je vous explique. Déjà il faut savoir que la stérilisation précoce n’a QUE des bienfaits pour le chat. Je ne vais pas vous écrire un pavé de termes techniques, je vais vous la faire courte et précise, en répondant simplement aux idées reçues.

-La stérilisation précoce altère la croissance physique et/ou mentale du chaton. FAUX

L’anesthésie pour le chaton est plus dangereuse. VRAI/FAUX

L’anesthésie est plus délicate pour le chaton (mais c’est l’éleveur dans ce cas qui s’en inquiète) et le fait de garder un chaton de cet âge à jeun doit être plus encadré et le jeûne plus court.

-La stérilisation précoce engendre des calculs rénaux chez le mâle adulte. FAUX

-Une femelle doit avoir au moins une portée dans sa vie avant la stérilisation. FAUX, FAUX et FAUX

-La stérilisation précoce engendre l’obésité du chat. VRAI/FAUX

La stérilisation favorise l’obésité, mais qu’elle soit précoce ou non n’y change rien.

-La stérilisation précoce fait gagner de l’argent à l’éleveur. FAUX (et bien au contraire)

Allez, aux questions suivantes je répondrai VRAI:

-Un chaton de 3 mois se remet mieux de l’opération qu’un de 6 mois ou plus.

-Une chatte stérilisée avant ses premières chaleurs aura environ 7 fois moins de chances de développer une tumeur mammaire.

-Stériliser un chaton avant son départ permet à l’éleveur de lui assurer un avenir plus serein. En effet, pas de marquage urinaire pour son adoptant, pas de chaleurs bruyantes et difficilement gérables, pas de fugues, pas de reproduction sauvage et portées indésirables.

-La stérilisation précoce permet aussi à l’éleveur de sélectionner les chats conformes au standard et donc à la reproduction. En effet chaque race a ses « critères », et tous les chats issus de cette race ne les rassemblent pas forcément. Pour que la race reste ce qu’elle est, il convient de marier les « meilleurs spécimens » en écartant de la reproduction les autres. Chez le chien, il y a l’examen de confirmation, chez le chat c’est à l’éleveur de juger de cela.

-Certains particuliers jouent à l’apprenti sorcier en achetant un couple de reproducteurs et en les faisant reproduire ensemble. Sans tests génétiques, sans aucune sélection (et souvent même sans Loof), ces chatons contribuent à « déformer » la race. Avant de marier 2 chats un éleveur les aura sélectionné chacun pour combler les défauts de l’autre (ma minette manque de longueur et de boite, je vais lui chercher un mâle long avec un beau carré, tout en prenant en compte la santé, la consanguinité, les lignées etc), et croyez moi, c’est un travail énorme. Un particulier choisira le mâle le plus proche ou le moins cher, tant pis pour le reste. Ce que je comprend vu qu’il « n’y connait rien », mais que je ne cautionne pas. Chacun son métier selon moi.

Maintenant vous comprendrez sûrement mieux pourquoi les éleveurs sérieux vendent leurs chatons stérilisés avant leur départ. Ce qui financièrement est un avantage pour vous puisque pas de frais de stérilisation à prévoir.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *